Accroître et améliorer les contenus en ligne sur l'Afrique

WikiAfrica est un mouvement international et participatif qui facilite l'accès aux informations et en même temps, qui encourage le partage et l'archivage du savoir. Le principal objectif de WikiAfrica est de donner une majeure visibilité sur Wikipédia en augmentant la gamme et la quantité d'informations pertinentes concernant l'Afrique sur le site. Depuis son lancement, cela a généré plus de 40,000 contributions, qui incluent des textes, des citations, des images, tout aussi bien que des fichiers audio et vidéo.

Aujourd'hui l'initiative phare de WikiAfrica est WikiAfrica Schools, instrument majeur dans le soutien et l'engagement de Moleskine Foundation à l'Éducation de Qualité. De par le fait de créer un savoir qui rend hommage à leur milieu, à leur culture et qui reflète leurs passions, leurs intérêts et réalités, les étudiants développent des compétences dans la recherche et dans l'écriture , et améliorent leur capacité à penser de manière critique.

L'initiative est co-créée en partenariat avec l'organisation Wiki en Afrique.

Transformer les écoles de receveuses de connaissances à productrices de savoirs.

WikiAfrica School découle des expériences du projet WikiAfrica sur le continent. L’ambition principale de Wikipédia est d’être une plateforme où chaque personne de cette planète a l’opportunité d’accéder librement à la somme de toute la connaissance humaine. Malgré cette visée globale le continent africain est cependant le moins représenté et les thèmes concernant sa culture, ses histoires, ses idées et ses langues sont les moins abordés sur le Net. Le projet veut donc rapprocher deux écarts importants – celui des intervenants depuis l’Afrique et des contenus sur l’Afrique, en transformants donc les écoles de simples consumatrices de savoir à d’actives productrices de connaissance.

Ashoka Storytelling Week, ASE, workshop WikiAfrica. Foto di Siphosihle Mkhwanazi

La poussée du mouvement WikiAfrica

WikiAfrica est un mouvement international qui surgit sur le continent Africain et au-delà. Il veut encourager les individus, les parties concernées et les organisations, à créer, étendre et accroître sur Internet les contenus sur l’Afrique. Cela a commencé en 2006 avec une collaboration entre la fondation lettera27, appellée aujourd’hui Moleskine Foundation, et Wikimedia Italia qui a conceptualisé l’idée et a relâché tous ses contenus sous une license creative commons afin d’en favoriser le partage, l’innovation et d’en augmenter l’ impact.

Adopté par de nombreuses institutions (Africa Centre, Ynternet.org, Wikimedia CH et Wiki In Africa) dans ses différents aspects, le mouvement WikiAfrica a réalisé et guidé conséquemment des initiatives innovantes et pluridimensionnelles. Ces multiples projets collaboratifs et indépendants ont stimulé ces communautés et apporté de nouveaux contenus sur Wikipédia. Ces exemples comprennent Share Your Knowledge, la formation et les outils #OpenAfrica, Kumusha Bus (en Éthiopie et au Ghana), WikiEntrepreneur (en Éthiopie et Malawi), Kumusha Takes Wiki (Côte d’Ivoire et Uganda) et Wiki Loves Africa.

Contributeurs du Mouvement WikiAfrica

Cliquez pour voir la liste complète de nos partenaires

91.3 Capital FM
94.8 XFM
Abasuba Community Peace museum
ACRA Associazione di Cooperazione Rurale in Africa e America Latina
ActivSpaces
Addis Standard
Africa Centre
AfricaFilms.tv
African Architecture Matters
African School for Excellence
African Women Development Fund
Africultures
Afriradio
Agence e-voir
AIESEC Ethiopia
AMREF ITALIA onlus, in partnership with AMREF Uganda
Aquaculture Research and Development Centre, Kajansi
Arise Nigeria Women
ASAFE – Mme Yitamben Gisèle
Asinitas
Assaman: Rivista italo-africana
Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire
Association of Writers of Côte d’Ivoire (AECI)
Associazione Amici del Museo delle Grigne Onlus
Associazione Good Samaritan
Associazione Stretta di Mano
AST, Associazione dei Senegalesi a Torino (in collaboration with the association Trait d’Union)
AVSI
Ayao.org / I am Yawo Project
Bartolomeu Dias Museum
Beaufort-West Museum
Benekie Foundation
Blackface Online Radio Station
Blackitude Museum,Yaoundé, Camerun
Brooklyn Museum
Bugisu Cooperative Union
Butterfly Works, Amsterdam
Caledon Museum
Cameroon O’Bosso
Cameroon Women’s Scholarship Alumni (CWS) – recently
Cango Caves Museum
Cape Medical Museum
Careof DOCVA
Casa Africa
Caucus des Femmes Parlementaires de Côte d’Ivoire
CBS FM Buganda
CEE-HOPE
CESVI
Chancellor College
Chimurenga Library
Cinemafrica-Africa e diaspore nel cinema
CISV Comunità Impegno Servizio Volontariato
Commission Nationale de la Francophonie
Compagnia di San Paolo
Connecting Cultures
COOPI Cooperazione Internazionale
COSPE Cooperazione per lo Sviluppo dei Paesi Emergenti
COSV
CP Nel Museum
Creative Commons Italy
Creative Commons South Africa
Curate Africa, South Africa
doual’art, Camerun
Drostdy Museum
Encounters Documentary Film Festival
Espace d’intelligence collective Ovillage (network and content partner)
Ethiopian Authors Association/Music Association
Ethiopian Photographers Community
FCAT – Festival de Cine Africano de Còrdoba, Spagna
Feed My Starving Children
Felix Houphouet-Boigny University (Department of Philosophy)
Femrite (Readers writers club)
Festival Cinema Africano Asia e America Latina
Festival di cinema africano di Verona
First Floor Gallery
Fondation Orange
Fondazione Cariparma
Fondazione Cariplo
Fondazione ISMU
Fondazione lettera27
Fondazione Monte dei Paschi
Fondazione Piero e Lucille Corti
Fondazioni4Africa
Fransie Pienaar Museum
Fratelli dell’uomo (Frères des hommes)
Fruit of Thoughts Initiative
GALA-Gay and Lesbian Memory in Action
Gambia National Museum
Gayaza High School
Genadendal Mission Museum
General Secretary of Francophonie
George Museum
Ggaba Landing Site – Fishing Community
Ghana Local Guides
Global Teachers Institute
Goethe Institut
GogeAfrica Foundation
Groot-Brakrivier Museum
Hajiga Haleema Foundation –Endometriosis
Hapa space
Heinrich-Böll-Stiftung
Hop In Academy
Hout Bay Museum
Huguenot Memorial Museum
Hyrax Hill Museum, Lanet Nakuru, Kenya
Impact Hub
International Institute for Communication and Development
Istituto di ricerca CESPI Centro Studi di Politica Internazionale
Jan Dankaert Museum
Jeune Africa Moderne
Kah Walla (Cabinet Stratégies, Cameroun Ô Bosso, Cameroun People’s Party)
Karonga Museum
Katholieke Universiteit Leuven (Institute for Anthropological Research in Africa)
Koopmans De Wet House Museum
Kunstverein (Milano)
Kër Thiossane, Senegal
Lagozi
Les femmes de la diplomatie camerounais
lettera27
Linux Friends Association
Livingstone Gallery
Lutokoba Landing Site – Fishing Community
M-Net African Film Library
Makerere university (survey students)
Media Concern Initiative for Women and Children
Medici con l’Africa Cuamm
MISA Malawi
Montagu Museum
Mus’art Gallery, Kumbo
Museums and Monuments Board
Museums of Malawi
Muteesa royal university
NABA – Nuova Accademia di Belle Arti
National Archives of Malawi
National Commission for Museum and Monuments in Nigeria, Ile-Ife- Women in Ethnography
National Commission for Museum and Monuments in Nigeria, Osogbo- Women in History
National Gallery of Zimbabwe
National Institute for Cultural Orientation (NITCO)
National Library Service
Network of Ethiopian Woman Association
Nigrizia
Nkumba University
Odekro
Officina GRIOT + Epoché edizioni
Old Harbour Museum
ONG Akendenwa
Open West Africa Foundation
Out in Africa Film Festival
Paarl Museum
Phuthidikabo Museum, Mochudi, Botswana
Postal Museum, Mtengatenga, Malawi
Prins Claus
Project Pink-Blue- Breast Cancer: Treatment and awareness
Public Records and Archives Administration Department
Raccolte extraeuropee del Castello Sforzesco + Fondazione Alessandro Passaré
Reach Out Cameroon
Regulatory Authority of catering and food trades (ARRMA
Revue Noire, Africa e Mediterraneo and Associazione Cherimus
Robertson Museum
Rotaract Club Of TOU
Rural Women Development Center (RUWDEC)
SA Fisheries Museum
Sendinggestig(Missionary)Museum
Seychelles People Defense Forces Museum (SPDF)
She Writes Women
Shipwreck Museum
Short Story Day Africa
Simon’s Town Museum
Smithsonian Institution Archives
Society of Malawi
St. Denis Ssebugwawo
Stellenbosch Museum
STIC-Science Technology Information Center
Sudplanète
Sungani Zakwathu Cultural Heritage Promotions, Malawi
SUPSI: University of Applied Sciences and Arts of Southern Switzerland
Sustainable Sanitation Alliance
Tech Needs Girls
TechHer Ghana
TechHer Nigeria
Techy Girls
Tedx Accra
Tedx Spintex Women
The Archival Platform
The Bafumbira Kingdom
The Banyala Kingdom
The Baruuli Kingdom
The Fabulous Woman Network
The National Archives
The Permanent Centre for Education
Transport Riders Museum
Tropenmuseum
Uganda Museum
Uganda National Museum
University of Cape Town African Studies Unit
University of Cape Town IP Unit
Voice of Women 91.7 FM
VSF-E Vétérinaires Sans Frontières Europe, central office
WCIC (Women Counselling and Information Center)
Wellington Museum
Wheat Industry Museum
Wiki In Africa
Wiki Loves Monuments
Wikimedia Algeria
Wikimedia CH
Wikimedia España
Wikimedia Foundation
Wikimedia Italia
Wikimedia Serbia
Wikimedia South Africa
Wikimedia Usergroup Cameroon
Wikimedia Usergroup Cote d’Ivoire
Wikimedia Usergroup Egypt
Wikimedia Usergroup Ghana
Wikimedia Usergroup Nigeria
Wikimedia Usergroup Planning Tanzania
Wikimedia Usergroup Tunisia
Women Consortium of Nigeria
Women Farmer Association of Nigeria
Women for a Change Cameroon (WFAC)
Women of Rubies
Women Technology Empowerment Centre (W.TEC)- Women Capacity development in ICT
Women who code
Women’s Consortium of Nigeria
Women’s Leadership Network Cameroun WNL-C
Worcester Museum
World Pulse- Women Capacity Development and Advocacy
X hub
Yellow Movement, Xhub, ICE Addis
Ynternet.org
Zanzibar National Museum
Zoma Contemporary Art Center
Zone9 Bloggers

La nouvelle génération de créateurs de contenus en ligne

WikiAfrica Schools initie, forme, soutient les enseignants et les étudiants qui insèrent dans leur cursus un programme d’écriture d’articles sur Wikipédia. WikiAfrica Schools encourage aussi les écoles à introduire pour leurs étudiants des systèmes de savoir global, tels que les compétences de lecture, l’apprentissage participatif, ainsi que les meilleures pratiques et les outils les plus performants concernant l’élaboration d’une pensée critique. Cela contribue à construire la nouvelle génération de créateurs de contenus en ligne.

WikiAfrica Schools évolue de manière collaborative entre tous les éducateurs, c’est un format qui s’intègre harmonieusement à chaque programme de cours élaboré par les institutions. Le programme éducatif disponible est la base sur laquelle se pose celui de WikiAfrica Schools, qui fournit au corps enseignant et aux étudiants l’opportunité d’utiliser l’environnement de modification hors ligne WikiFundi pour contribuer à enrichir Wikipédia tout en développant et fortifiant leurs programmes d’enseignement déjà établis.

Pourquoi est-ce important?

Pour de multiples raisons historiques et autres, l’Afrique est le continent à mineure visibilité sur Internet. Ce qui a été écrit à propos de l’Afrique a été principalement écrit par des occidentaux. D’où a découlé un manque d’information sur un continent entier d’environ un milliard de personnes. Ce qui amène à limiter notre compréhension à propos des compléxités existantes d’un lieu géographiquement si vaste et qui détient différents enjeux concernant la culture, l’économie, la politique, l’histoire ou les loisirs contemporains. Ce manque perpétue ce que l’auteure Chimamanda Ngozi Adichie appelle “le danger d’une seule histoire” sur l’Afrique.

L’un des risques de cette histoire unique concernant l’Afrique sur Internet est que du moment que les africains commencent à avoir tous accès à Internet grâce à leurs portables, ils vont commencer aussi à croire à ce qu’ils lisent. L’intention portée par le programme de WikiAfrica Schools est d’invertir le sens de cette voie unique en initiant à Wikipédia une nouvelle génération de rédacteurs qui vivent en Afrique. Pendant qu’ils et qu’elles étudient les différents systèmes de connaissance, théorie du savoir et pensée critique, ces étudiants seront aussi les créateurs directes d’articles concernés et vitaux qui reflètent leur réalité géographique et sociale.

WikiAfrica, African School for Excellence, Tsakane, 2017, Foto: ©Eugene Malaka

“L'histoire unique crée des stéréotypes, et le problème avec les stéréotypes ce n'est pas qu'ils ne sont pas vrais mais qu'ils sont incomplets.”

Chimamanda Ngozi Adichie — Romancière

Quel est le public visé?

Écoles de cycle secondaire

Jeunes et étudiants

Lecteurs de Wikipédia

Histoire du projet

Depuis 2006 WikiAfrica soutient l’accès au savoir et considère Wikimedia comme une arène internationale en mesure de donner une voix et une visibilité majeures à l’Afrique et capable d’ajouter de multiples facettes à l’imagination symbolique qui accompagne ce continent complexe. WikiAfrica augmente et améliore l’information disponible sur l’Afrique en ligne, avec la participation active d’individus et d’organisations.

Résumé

Plateformes en ligne :
WikiAfrica on Wikipedia

WikiAfrica.org
WikiinAfrica.org

En Partenariat avec :
Wiki en Africa, Cape Town, Afrique du Sud