(ART)AtWork : la campagne de financement participatif pour soutenir AtWork Addis Abeba

Le 27 avril, sur une invitation de Art Basel for Non-Profit Visual Arts Organizations, la Fondation lettera27 lancera sa première campagne de crowdfunding sur Kickstarter pour réaliser le sixième chapitre de AtWork. AtWork Addis Abeba, conduit par Simon Njami, aura lieu dans la ville de Addis Abeba en décembre 2016, en partenariat avec Addis Foto Fest et avec Aida Muluneh, artiste éthiopienne reconnue internationalement.

Pour contribuer à la campagne de financement clique ici.

Addis Abeba constitue la sixième étape d’un voyage panafricain extraordinaire qui a commencé il y a dix ans maintenant, auquel nous aimerions en ajouter beaucoup d’autres afin de soutenir l’éducation, l’art et la culture de manière systémique et de plus en plus interconnectée. Un voyage qui a débuté à la lumière d’une vive conviction que les recettes pour changer la réalité peuvent être à la portée de tout le monde, si tous et toutes sommes dans les conditions d’avoir un libre accès à des  outils afin d’exercer notre créativité.

Ces dernières années AtWork est devenu ainsi le moyen à travers lequel nous avons chercher de garantir à des communautés de jeunes talents créatifs du continent africain des outils pratiques et analytiques pour apprendre à transformer la réalité. Le vecteur principal de ce parcours a été le partage : de regards, d’histoires, de doutes, de rêves, d’instruments, d’espaces. Partages de perspectives jusqu’à lors impensées et puis, soudainement, disponibles. C’est pour cela qu’aujourd’hui, aux portes de cette nouvelle aventure, nous pensons qu’il est important de partager avec un public toujours plus grand la possibilitée de contribuer à la réalisation de ce parcours. En la saison douloureuse comme celle qu’est en train de traverser cette terre qui nous accueille,  caractérisée par une croissance exponentielle des inégalités et des extrémismes, nous pensons que l’art et la créativité soient les voiles d’un grand changement.

Nous sommes heureux que les premiers à nous soutenir dans ce projet soient les amis de ArtBasel qui, en nous hébergeant dans leur section de Kickstarter, l’une des plus grande et importante plateforme de financement participatif dans le domaine artistique et culturel, ont décidé de donner un signal fort en cette direction. L’argent que nous recueillerons dans le délai du 30 juin nous permettra de réaliser un workshop de cinq jours à  Addis Abeba, conduit par Simon Njami, dans le cours duquel nous offrirons à des photographes éthiopiens des outils pour développer une approche critique à la lecture de la réalité qui s’anime autour d’eux. Tout ce parcours créatif contemple la réalisation de la part de chaque participant/AtWorker d’une oeuvre d’art sur les pages d’un carnet Moleskine. L’ensemble des carnets produits sera exposé tout au long du Addis Foto Festival. Afin de compléter le processus les auteurs seront eux-mêmes commissaires de l’exposition.

Pour survivre à soi-même et pour se regénérer le monde a besoin de beauté et nous aimerions que vous contribuiez à la construction de cette beauté. Pour cela nous vous invitons, à partir du 27 avril, à soutenir la campagne de financement pour la réalisation de AtWork Addis Abeba, directement sur la plateforme de Kickstarter. Parmi les nombreuses récompenses de la campagne nous tenons à vous signaler certaines œuvres importantes offertes avec élan et générosité par des artistes comme Maurice Pefura, Luca Vitone, Giorgio Vigna et Enzo Umbaca. Nous remercions aussi de plein cœur tous les professionnels qui ont contribué pro bono à cette campagne : Marta Giori et Fine-mart qui a soigné l’impression des œuvres, Indiana Production qui a fait des tours de magie pour la vidéo, Raffaele Bellezza, pour le grafisme et qui n’a pas fait marche arrière devant notre méticulosité, Raffaella Carillo, producer au sens global. Et ce n’est que le début. Les remerciements seront très longs et nous les prononcerons toujours volontier, poumons bien déployés, puisque le don est l’un de nos thèmes principaux et que AtWork en est le principal dépositaire.

Et maintenant get at work, contribue et fait du bouche à oreille!

Il est important de créer la nouvelle génération qui construira le futur auquel nous aspirons tous. Les temps sont prêts pour une nouvelle révolution en Afrique. Les seules armes que nous détenons est notre cerveau et notre pensée” Simon Njami

Partager