Je me souviens que j’étais en train de lire l’article sur Wikipédia qu’ont réalisé nos élèves à propos de Tsakane et d’avoir été agréablement surpris de découvrir que c’était le premier article à avoir été jamais écrit sur Tsakane. Je me souviens d’avoir pensé que cette township a existé depuis des années et que jamais personne n’avait rien écrit sur ses origines, ses habitants, ses sites, etc, et voilà qu’on va sur google et qu’on peut avoir des infos récentes à propos d’autres endroits dans le monde. Cette expérience m’a fait réaliser combien j’aime le processus de co-création de l’information sur des choses qui sont proches et locales.

En tant que professeur il faut savoir que l’on apprend énormément des élèves auxquels nous enseignons. Mes étudiants me montrent souvent de nouvelles applications technologiques et d’autre solutions techs qui pourraient rendre notre vie scolaire plus simple et parfois même moins chère, en évitant la consommation de données. Nous utilisons aujourd’hui nombreuses de ces applications et plateformes au sein de nos programmes et travaux quotidiens.

Cela me montre bien que même si je pense être un gars perspicace dans tout ce qui est nouvelles technologies il y a toujours quelque chose de nouveau que je ne connais pas. En tant que professeur je suis très ouvert et curieux d’apprendre à travers mes élèves, et j’admets aussi ouvertement lorsque je ne suis pas sûr de quelque chose.

“Cette expérience m'a fait réaliser combien j'aime le processus de co-création de l'information sur des choses qui sont proches et locales.”

Berkia Banda — Directeur de l'African School for excellence, Johannesburg, Afrique du Sud